La salsa


La salsa est un mouvement musical inspiré, entre autres, des musiques cubaine (son), portoricaine (plena), colombienne (cumbia) et dominicaine (merengue) qui naît à la fin des années 1960 dans les quartiers latinos de New York. C’est une musique vivante, entraînante et sensuelle, riche en mélanges, et qui s’impose comme un genre musical savoureux ayant pour racines les rythmes afro-cubains. Caractérisée par ses rythmes de basse syncopés, le terme salsa, "sauce" en espagnol, exprime le mélange des influences musicales qui ont fondé le style.


Le rock


Le rock trouve son origine dans le rythm and blues chanté par certains big bands de jazz, notamment celui de Count Basie dans les années 1920. Parallèlement, dans les années trente et quarante apparaît un type de musique très dansante : le swing, accompagnée de plusieurs danses qui deviennent vite très populaires (le boogie, le jitterbug). C'est dans les années cinquante qu'apparaît le rock 'n roll avec notamment Elvis Presley ou Bill Haley. Le rock va alors s'imposer comme le style de musique populaire dominant. La danse correspondante, connaîtra aussi rapidement le succès et se structurera peu à peu (le jive devient une danse de compétition).


Le cha cha


Le cha cha (ou cha cha cha) est issu de l’interpénétration du mambo, originaire du Mexique, et de la rumba. Il est rapidement devenu populaire grâce à sa simplicité et son originalité. Son nom provient de sa particularité rythmique, la musique est une mesure à 4 temps (30 mesures par minute). Danse gaie et insouciante, elle est considérée comme une des plus faciles. Les partenaires jouent l’un avec l’autre. Elle se veut le reflet de l’amitié, du copinage, de l’amusement...


Le tango


En Argentine, le tango est connu depuis le XVIIème siècle. A l’origine danse des mauvais garçons et des prostituées, il est sorti des bas quartiers pour conquérir de manière étonnante les plus beaux salons d’Europe. Le vrai tango argentin est sévère, ardent, concentré, puissamment sobre, aux pas serrés. Les danseurs semblent animés par une passion rythmique intérieure, qui charge d’expression leurs moindres gestes. Le tango de danse sportive a emprunté le caractère strict du tango argentin, mais l’a développé dans une chorégraphie beaucoup plus ample. Les mouvements de tête évoquent la violence des origines du tango. Le tango se danse sur une musique à 33 mesures (66 temps par minute) qui exprime bien souvent de manière exacerbée la domination, la passion, la séduction, ou encore la douleur, la misère et le mal de vivre.


Le Paso doble
Il fait partie du folklore espagnol et reprend des éléments du flamenco. Danse vive, fougueuse, altière, aux attitudes provocantes, elle trouve son inspiration dans les corridas, le danseur jouant le rôle du torero, la danseuse le rôle de la cape. La musique du paso doble est jouée avec 62 mesures par minute (124 temps par minute).


La valse viennoise

Certains situent son origine en Provence, d’autres disent qu’elle prit son essor en Italie. La valse prit sa forme actuelle en France, à la fin du XVII ème siècle. L’essor considérable de la valse est dû à un compositeur autrichien, Johann Strauss Fils qui, avec son orchestre, visita les principales villes d’Europe. Ce fut le couronnement de la valse de style dite "valse viennoise". Les figures de la valse viennoise sont peu nombreuses : valse à droite, valse à gauche, pas de change, fleckerl (toupie). La difficulté de son interprétation est due à des déplacements importants avec des inclinaisons (sways) et des élévations légères qui n’existent pas en valse française (valse musette). La valse viennoise se joue sur une mesure à 3 temps, et la musique se joue à environ 180 temps par minute (60 mesures par minute). Les phrases musicales comportent 8 mesures.

affiche danse de salon

Aller au haut